DominicWilliams.net / eXtreme Programming


Juste l'eXtreme Programming?

L'eXtreme Programming couvre-t-elle tous les aspects du développement logiciel? Faut-il la compléter par d'autres pratiques?

Fondamentalement, je pense qu'XP est une méthodologie complète et suffisante qui permet de transformer une vague idée en produit utile et de l'accompagner jusqu'à sa fin de vie. Ce n'est pas pour autant qu'XP est figée ou rigide ou que ce soit toujours une erreur de chercher à la compléter.

Par exemple, cela me paraît légitime de mettre en oeuvre des techniques complémentaires lorsqu'elles font partie du "bagage" de certains membres de l'équipe. Je considère même qu'XP favorise cela en préconisant l'auto-organisation et les rétrospectives d'itération, et par l'importance qui est attachée aux individus formant l'équipe. Cependant, celle-ci doit soigneusement et régulièrement évaluer la cohérence entre ces pratiques complémentaires et l'esprit de la méthode XP.

Je crois aussi à l'importance de garder l'esprit ouvert, de rester curieux et d'expérimenter avec des nouvelles idées, techniques et pratiques, issues de l'imagination de l'équipe ou tirées d'autres méthodologies voire d'autres disciplines que le développement logiciel.

Cependant, il me semble que lorsque des pratiques sont ajoutées à XP ou que des gens prétendent qu'XP ne couvre pas tous les aspects du développement, il s'agit plus souvent d'autre chose.

Dans la majorité des cas, les équipes en question ne semblent pas avoir essayé ou avoir réussi à mettre en oeuvre toutes les pratiques d'XP et uniquement les pratiques d'XP. Leurs problèmes sont réels, mais ils n'ont pas pu se rendre compte que des solutions existent au sein même d'XP parmi les pratiques qu'ils ne maîtrisent pas encore, ou qu'ils ne se sont pas encore défaits complètement de certaines anciennes habitudes qui viennent fausser la donne.

Un autre cas de figure qui me préoccupe est la tendance à diluer l'eXtreme Programming à l'aide de pratiques et techniques empruntées à d'autres méthodologies, fussent-elles Agiles. Je suis particulièrement sceptique lorsque c'est un consultant ou un coach qui en fait la préconisation. En effet, une des leçons primordiales que j'ai retenues d'XP est que l'équipe doit être maître de son processus. L'image du coach XP ou Agile possédant mille tours dans son sac donne une fausse impression qu'XP est difficilement accessible et risque de déresponsabiliser l'ensemble de l'équipe vis-à-vis de sa méthode.

Avant tout, je crois qu'aller au fond des choses, polir, perfectionner et supprimer le superflu est un art perdu qui gagne être exploré. L'eXtreme Programming offre l'énorme avantage de proposer un ensemble minimal et cohérent de pratiques simples et concrètes à mettre en oeuvre, accessibles à tous. Mais plus on les pratique, plus on découvre de potentiel en chacune d'elle et plus encore dans leur complémentarité. J'ai la sensation que leur pouvoir est décuplé par la simplicité, le minimalisme... le retour à l'essentiel.

Références

Practice: That's What We Do, de Ron Jeffries.


Première diffusion: 26/9/2005.
Copyright (C) Dominic Williams. Contact.